Test classique-mini

Publié le novembre 11th, 2016 | par Morgan

0

TEST – Nintendo Classic Mini: Nintendo Entertainment System

Plus de 30 ans après sa création, la “Nintendo Entertainement System”, plus communément appelée NES, est de retour en cette fin d’année !

Son annonce il y a quelques mois a provoqué un véritable raz de marée de hype auprès des joueurs de la presse (spécialisée ou non), preuve que le retrogaming n’est plus un marché de niche mais bel et bien un pan entier de notre culture pop. La NES Mini est donc une version moderne et miniature de cette console d’anthologie, destinée à un public large souhaitant découvrir ou redécouvrir certains des plus grands classiques du jeu vidéo.

img_3034

Fini les cartouches, la NES Mini inclut directement 30 jeux, sans aucune possibilité d’en ajouter par la suite. Dotée d’un port HDMI, la console est prévue pour se brancher directement sur nos écrans modernes. La console est alimentée par un simple câble micro USB qu’il conviendra de brancher sur un port de votre TV (ou à défaut, utiliser n’importe quel chargeur de smartphone).

À l’intérieur de la boite, on découvre donc la console et son manuel d’utilisation, une manette, un câble micro USB (sans prise d’alimentation secteur, donc), ainsi qu’un câble HDMI.

img_3026

Comme pouvait le laisser penser la toute petite boite, la console est vraiment minuscule et trouvera facilement sa place sur votre meuble TV. En faisant abstraction des ravages du temps sur le plastique, la manette est identique à l’originale.

img_3060

En revanche une fois branchée, on découvre un gros problème d’ergonomie au niveau du câble. La manette se connecte à la console via le même port que celui d’une Wiimote, avec la même longueur de câble que celle d’un Nunchuk, dont la longueur est normalement prévue pour aller de votre main droite à votre main gauche, pas jusqu’à la console…

Comme vous pouvez le constater sur les clichés ci-dessus, le câble est ridiculement petit, si bien qu’il sera impossible de jouer confortablement assis dans son canapé. Un comble, dans la mesure où il ne s’agit pas de simuler le côté rétro ou original du produit, le câble de la manette d’origine étant beaucoup plus long. Aussi, il n’est pas pour autant possible d’utiliser une manette classique Wii pour le 2ème joueur, même si étrangement, appuyer sur le bouton home permet de revenir au menu de sélection des jeux.

En attendant qu’un accessoiriste se lance dans la fabrication de rallonge de câble, on se retrouve ici avec un gros problème d’ergonomie, aux antipodes du côté hyper simple et accessible que souhaite offrir le produit. Les personnes disposant d’un grand salon avec un écran de 2 mètres apprécieront de devoir jouer à 20 cm de distance…

Une fois la console allumée, on découvre une interface sobre mais efficace, avec même la possibilité de lire les notices originales des jeux en scannant un QR Code.
Vous aurez le choix entre plusieurs modes d’affichage :

– Filtre cathodique, qui simule un écran CRT avec affichage de fausses scanlines, mais qui au final donne un rendu plus flou et un léger tremblement désagréable.

– 4/3 classique, pour obtenir une image plus grande sur l’écran sans trop dénaturer le rendu.

– Pixel Perfect : un terme notamment utilisé chez les passionnés d’émulation, qui permet d’offrir un rendu “au pixel près”, dans sa résolution d’origine (même si le terme est évidemment galvaudé, difficile d’afficher exactement un jeu en 256*240 sur une TV en 1920*1080, voire plus)

On appréciera le fait que la console ne dispose d’aucun affreux mode 16/9, ouf.

Vous aurez également la possibilité d’enregistrer votre progression via des savestates, une feature loin de l’expérience originale, mais il faut bien avouer, extrêmement pratique.

img_3052

Nintendo a depuis longtemps flairé le filon de la nostalgie avec sa console virtuelle et plus généralement la rétrocompatibilité sur ses machines, mais la NES Mini passe ici un nouveau cap, certainement le début d’une longue série. Le site officiel est d’ailleurs très clair, indiquant qu’il s’agit du “cadeau idéal pour les collectionneurs et les passionnés de jeux vidéo”.

Bien qu’il s’agisse évidemment d’émulation, le côté physique du produit ajoute une dimension supplémentaire, un attachement difficilement explicable pour un simple gadget. Si comme moi la NES était votre première console de jeu, difficile de ne pas sentir l’émotion d’un nouveau déballage de la machine 30 ans plus tard.

Cependant, difficile de ne pas pester sur ce problème de câble véritablement rédhibitoire. Avec un prix de vente conseillé de 59.99€, Nintendo nous offre un produit accessible, complet et familial, finalement plus proche de l’ADN de la marque que d’une escroquerie pour passionnés.

 

à propos de l'auteur

Des bornes d'arcade aux dernières consoles, je me considère comme un amoureux du jeu vidéo. Je suis heureux de partager avec vous ma passion et ma vision sur l'actualité du secteur au gré de mes articles et tests sur Hypergames.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut ↑

  • Hypergames, c’est quoi ?

    Hypergames est le rayon jeux vidéo d’ Auchan, en magasin et sur le web.

    Retrouvez toutes les semaines l’actualité, les offres de précommande et les bons plans, ainsi que les tests réalisés par notre équipe.

    Partageons ensemble notre passion du jeux vidéo !

  • Rejoignez-nous sur Facebook !