Actualité

Publié le décembre 31st, 2016 | par Morgan

0

Découvrez nos meilleurs jeux de l’année 2016 !

On ne va pas se mentir, 2016 c’était quand même bien nul. En revanche, pour la partie vidéoludique, c’était un peu la folie : les bons jeux s’empilent, et le temps manque pour en profiter. Du coup, j’ai envie de partager avec vous les jeux qui ont marqué mon année 2016 : ce n’est pas un top exhaustif, l’avis ci-dessous est purement subjectif, mais voici les titres que je considère comme incontournables.

Dark Souls 3 :

dark-souls-3

Dark Souls 3 est assurément le meilleur jeu de l’année. Difficile d’en parler sans partir dans des explications interminables, sachez juste que si vos potes vous bassinent pour essayer le jeu, c’est qu’il y a une bonne raison (ou beaucoup, en fait).

Furi :

furi

Grosse surprise de l’été, cette petite production française n’a pas à rougir face aux autres gros blockbusters de l’année. Avec sa bande son synthwave du tonnerre et son gameplay parfaitement calibré (et donc, jouissif), Furi est un jeu exigeant, mais savoureux. Pour la modique somme de 20€, le titre est disponible sur PS4, PC et Xbox One depuis le début du mois. Une vraie surprise, un vrai coup de cœur.

Doom :

top-doom

Le reboot est toujours un exercice délicat : il faut savoir extraire l’essence d’un titre pour pouvoir offrir une expérience moderne sans tomber dans la redite ou le fan service à outrance. Bonne nouvelle : Doom est du bon côté de la barrière. Après un lancement calamiteux et une communication centrée, à tort, sur le multijoueur trop classique, le mode solo Doom n’est pas une claque, c’est un gros poing américain dans la tronche. Un jeu à savourer directement en mode difficile, souris en main (désolé), casque vissé sur les oreilles : les riffs de Mick Gordon vous porteront dans ce ballet de tripes viscérales, où la seule issue sera le ragequit ou la peur de l’arrêt cardiaque.

Thumper :

thumper

Vous avez toujours rêvé d’incarner un scarabée métallique balancé à 800 km/h sur une piste de bobsleigh dans l’espace sous LSD ? Franchement non, mais qu’à cela ne tienne : Thumper est un jeu de rythme frénétique et psychédélique. Avec sa bande son electro-indu-chelou et son univers visuel complètement dingue, Thumper risque bien de vous rendre fou. Malgré un gameplay hyper simple, le jeu devient rapidement imbuvable et mettra vos nerfs à (très) rude épreuve. Un titre à essayer absolument, mais qui ne fera sûrement pas l’unanimité.

Hyper Light Drifter :

hld

Imaginez Zelda en 2D, avec un vrai système de combat, sans les énigmes un peu chiantes et avec une bande son électro planante. C’est beau, c’est faussement rétro, ça change, et c’est vraiment très sympa.

Overcooked :

ocooked

Aka Gordon Ramsey Simulator. Il aura fallu 20 ans aux équipes de Team 17 pour arriver à égaler le fun multijoueur de leur titre le plus célèbre, Worms. Dans Overcooked, vous et vos amis êtes aux commandes d’une cuisine où rien ne va se passer comme prévu. Très accessible, le jeu est immédiatement fun et provoquera en moins de 10 minutes une véritable hystérie dans votre salon. Assurément le jeu multijoueur local de l’année. Cerise sur le gâteau : vous pouvez jouer à 2 sur une seule manette. J’espère que vous avez beaucoup de potes, vous risquez d’en perdre 2-3 en route.

Titanfall 2 :

titanfall-2-top

Tous les ans, j’ai besoin de ma dose de FPS générique un peu con-con. Parfois ça tombe sur Call Of ou Battlefield, mais cette année, c’est tombé sur Titanfall. Avec une campagne solo efficace et un mode multi un peu chiche mais très péchu, le 2ème jeu de Respawn vous assure quelques bonnes heures de jeu à PwN du N00b. Difficile de renier le plaisir de courir sur les murs avant d’utiliser votre grappin tel George de la jungle pour enfin arriver avec classe aux commandes d’un Mecha ... Si vous aimez les FPS et en particulier les FPS console, ce titre mérite toute votre attention.

Inside :

inside

“Maîtrisé” est surement le meilleur qualificatif pour cette deuxième production du studio Playdead. Avec un style minimaliste d’une élégance rare, Inside se passe volontier d’une interface, de dialogues ou de textes pour jouer avec nos émotions, et ce dès l’introduction. Avec ses chouettes petites énigmes et son scénario totalement meta, Inside est une expérience singulière à parcourir d’une traite, et qu’on analysera encore surement dans quelques années pour son game design ingénieux.

Pokémon GO :

pokego

Non je rigole, c’était nul.

Voilà, vous avez maintenant un bon aperçu de mon année 2016. Avant de rêver à 2017 et son catalogue tout aussi chargé, il me reste à profiter des vacances de fin d’année pour jouer à Dishonored 2, Gears of War 4The Last Guardian, Forza Horizon 3, The Witness, XCOM 2, Deus Ex : Mankind Divided, Picross round 2 … fiou !

 

à propos de l'auteur

Des bornes d'arcade aux dernières consoles, je me considère comme un amoureux du jeu vidéo. Je suis heureux de partager avec vous ma passion et ma vision sur l'actualité du secteur au gré de mes articles et tests sur Hypergames.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut ↑

  • Hypergames, c’est quoi ?

    Hypergames est le rayon jeux vidéo d’ Auchan, en magasin et sur le web.

    Retrouvez toutes les semaines l’actualité, les offres de précommande et les bons plans, ainsi que les tests réalisés par notre équipe.

    Partageons ensemble notre passion du jeux vidéo !

  • Rejoignez-nous sur Facebook !